Menu

Communiqué

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate


Le maire Jean Tremblay s’implique pour
qu’une église de la région de Québec, dédiée
à Sainte-Thérèse-de-Lisieux, devienne
sanctuaire national

Québec, le 22 septembre 2017 - Jean Tremblay, maire de Saguenay, a défendu il y a une dizaine d’années, et ce, jusqu’en Cour suprême son droit de réciter une prière avant les conseils municipaux. Aujourd’hui, avec la même ferveur, mais dans un tout autre contexte, il a accepté la présidence d’honneur d’un vaste chantier de plus de 4 millions $ visant à conférer à une église de la région de Beauport à Québec le statut de sanctuaire national.

« Je n’ai évidemment jamais caché que j’étais catholique et pratiquant. Au cours des dernières années, j’ai eu le bonheur d’étudier l’œuvre de Petite Thérèse, assurément l’une des plus grandes saintes de tous les temps, de l’avis même des derniers papes, incluant le pape François. Partout dans le monde, les croyants vénèrent sa spiritualité innovante qui propose, pour l’essentiel, de se rapprocher de Dieu non pas par de grandes actions et sacrifices, mais plutôt par des actes simples du quotidien », d’expliquer le maire Tremblay.

Dans la région de Québec, une église abrite un reliquaire, soit un fragment d’os de la célèbre sainte. L’endroit a d’ailleurs obtenu le statut de sanctuaire diocésain en 2005, le premier et le seul au Canada. Mais pour monsieur Tremblay et la Fondation Sainte-Thérèse-de-Lisieux, il est temps de voir plus grand. Des événements récents, dont la visite du grand reliquaire, ont attiré plusieurs dizaines de milliers de pèlerins dans cette église qui souffre manifestement de désuétude et qui doit impérativement profiter d’une rénovation majeure. Il n’y a que 5 sanctuaires nationaux au Québec et ils reçoivent, chaque année, plus de 4 millions de visiteurs. « Petite Thérèse mérite une place de choix parmi ces lieux saints qui sont aussi des joyaux de notre patrimoine », d’ajouter Jean Tremblay.

Ce dernier explique qu’il prendra sa retraite de la politique le 5 novembre prochain et qu’il entend profiter de ces nouveaux temps libres pour effectuer le démarchage nécessaire afin de lever les fonds qui sont essentiels pour la réalisation de ce projet. Des conférences seront données par Monsieur Tremblay dans de grandes églises du Québec, au cours de 2018, et il multipliera les rencontres avec notamment des gens d’affaires et les autorités gouvernementales afin d’obtenir les fonds nécessaires à la réalisation du projet.

« L’église de Sainte-Thérèse-de-Liseux n’a même plus de clocher, celui-ci s’étant effondré lors d’un tremblement de terre. De l’eau s’infiltre dans le bâtiment et il n’y a aucune facilité sanitaire de disponible pour les pèlerins qui veulent découvrir ou célébrer la spiritualité de Sainte-Thérèse. Je considère qu’il est temps d’agir et j’entends faire de mon mieux pour mobiliser les catholiques d’ici et d’ailleurs qui voudront, j’en suis certain, témoigner avec fierté de leur foi catholique et de leur amour pour Petite Thérèse », de conclure le maire de Saguenay.

-30-

 

Source : Michel Bédard
Fondation Sainte-Thérèse-de-Lisieux
418 802-4728 • michel2bedard2010@petitetherese.org